mercredi 21 mai 2014

Mysterious Skin : l'histoire qui me marquera à jamais

Générique de fin, je ne sais pas ce qui m'arrive, mon cœur bat si fort, j'ai du mal à respirer, et j'ai envie de pleurer...

J'ai enfin pu regarder Mysterious Skin en entier, au début, j'avais peur d'être déçue, mais dès la première scène, je me suis oubliée, le temps s'est arrêté, et les personnages tels que je les ai imaginés m'ont transporté vers un autre monde.

En essayant d'enchaîner les faits du film à ceux du roman, je me suis retrouvée devant une réalisation bien ficelée, touchante, captivante et débordante de sensibilité, j'ai senti comme une sorte de rayons s'infiltrer dans mon âme, ce qui m'arrive rarement lorsque je vois un film.

Gregg Araki a réussi à me faire vivre l'histoire comme elle a été écrite par Scott Heim, mais cette fois ci avec une image plus claire et plus réelle, je me suis retrouvée dans le destin de Neil et Brian, qui se confient au spectateur à tour de rôle, et qui lui font part de leurs pensées les plus intimes. Alors que Neil, qui tente de se montrer dur et invincible essaye de vivre sans s'attacher à quiconque et sans se poser trop de questions, Brian, désemparé, perturbé par des cauchemars, cherche à savoir ce qui c'était réellement passé durant ses 5 heures d'absence, leur seul point commun, c'est qu'ils ont fait partie de la même équipe de base-ball , et c'est ainsi que la vie va les réunir une nouvelle fois.

Le film, brisant la chaîne du silence et des tabous, aborde plein de sujets, dont la prostitution, l'homosexualité, la pédophilie qui se présente rarement sur l'écran, et ce avec intelligence et sans malsanité ni provocation, Gregg Araki vise surtout à montrer l'impact du traumatisme sur l'âme de l'enfant et du futur adulte.

Mysterious Skin est un voyage à la recherche d'une réponse à plein de questions, un miroir reflétant la douleur et la souffrance vécue en silence.

J'aimerai remercier par le biais de cet article la talentueuse Bloody Anna qui m'a conseillé le film, elle n'avait pas tort, c'est un bijou. 


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Ca m'a l'air vraiment bien. Je note le nom de ce film :)

    RépondreSupprimer
  2. Ce film est GENIAL ! Un de mes films préféré (avec un remarquable et très beau Josef Gordon Levitt). Quand je l'ai vu la première fois, j'ai ressentis tellement de choses, c'était troublant. Moi aussi j'avais le coeur qui battait fort à la fin, j'étais toute bizarre. Je le trouve poétique, nostalgique, transcendant et fantastique. C'est, pour moi, un chef d'oeuvre cinématographique.
    Quant au livre je ne l'ai pas encore lu, mais ça viendras !

    RépondreSupprimer