lundi 3 novembre 2014

Femen, liberté ou insolence ?

Tout d'abord, je tiens à préciser que cet article est dénué de tout objectif religieux ou politique, et a pour seul but de partager mon point de vue.

Femen, tout le monde ou presque connait ce mot aujourd'hui, ce mouvement féministe fondé à Kiev en 2008 par des jeunes filles, prétendant défendre les droits de la femme.  La première chose qui nous vient à l'esprit une fois ce nom évoqué, est la façon adoptée par les soi-disant féministes pour protester, qui se résume dans le fait de courir les rues, seins nus, et parfois carrément à poil, une façon qui, selon elles, leur permet de faire entendre leur voix et faire partager leurs opinions.


Logo du mouvement Femen


Liberté ?

Je me pose souvent la question, comprennent-elles vraiment ce qu'est la liberté avant de la réclamer ?
La liberté, est un terme qui désigne le fait de pouvoir agir sans contrainte, du moment que l'action n'est pas susceptible de nuire à autrui, autrement dit, je suis libre de faire ce que je veux tant que je ne fais de mal à personne. Cela est-il le cas de ce mouvement ? A mon avis, non, car en se donnant le droit de se promener nu en pleine rue, on atteint la liberté d'autrui même si on refuse de le reconnaître, chose que ces "militantes" ignorent peut être, la nudité peut choquer, la rue est un espace public, c'est vrai, mais cela ne veut pas dire qu'on peut tout s'y permettre, elles oublient que ce même espace appartient à tout le monde, aux grands comme aux petits, et personnellement, je me vois mal à devoir traverser la rue avec mon enfant alors qu'une Femen agressive fait son show exhibitionniste en criant. Franchement, où est le respect des autres dans ce genre de comportements ?

Contradiction

"Mon corps m'appartient", "La religion, c'est de l'esclavage." ainsi qu'un tas d'autres phrases à caractère haineux sont devenues les slogans de ce mouvement féministe, revenons au terme liberté, qui inclue aussi la liberté de pensée,  et qui donne droit à tout individu de déterminer lui-même ses opinions religieuses, intellectuelles, morales ou  politiques. Tout individu a le doit de penser et de croire en ce qu'il veut, mais en s'obstinant à vouloir imposer leurs opinions aux autres, là je vois que les Femen dépassent les lignes rouges. Les Femen, comme l'indique leur attitude, considèrent toute personne ayant des croyances à l'opposé des leurs comme esclave, oublient-elles qu'elles protestent pour la liberté ? Une personne qui a des croyances religieuses et qui refuse de se déshabiller en public n'est-elle pas libre de son choix ? de quel droit les Femen se permettent de souiller et détruire les symboles religieux tels que la croix catholique qui avait été érigée en souvenir des millions de victimes de l’Holodomor en Ukraine sciée par Inna Shevchenko, la bible déchirée et la profession de foi musulmane brûlée ? Pour moi, c'est plutôt un appel à la haine, non pas à la tolérance.

Vulgarité

Les Femen prétendent vouloir montrer la beauté du corps humain, mais elle ne se rendent pas compte que leur nudité dans les lieux publics les fait tomber dans la vulgarité en allant à l'encontre de ce qu'elles demandent, car en protestant d'une telle manière, elles réduisent la femme à sa dimension charnelle en la rendant prisonnière de son corps et de ses envies, alors qu'en vrai elle a des rôles plus nobles et plus importants.

J'ai toujours été pour l'égalité, pour la liberté d'expression et je défends toujours les droits de l'homme, c'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles j'ai choisi un jour d'étudier les sciences juridiques, j'avais envie de faire entendre ma voix mais d'une façon plus pratique et plus efficace, car à mon avis, lutter pour la liberté ne signifie pas l'anarchie, si on n'est pas satisfait de la loi du pays dans lequel on vit, on doit prendre le chemin de la recherche, de l'analyse, et ce quel que soit le domaine qui nous intéresse, vers la fin, on aura la possibilité de créer le changement avec une arme plus redoutable que les seins nus. 

Et vous, quel est votre avis vis-à-vis de ce mouvement ? 




Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Je suis totalement d'accord avec toi!

    Elles emprisonnent effectivement la femme; en l'obligeant à se résoudre à son enveloppe charnelle pour se faire entendre, elles incitent les gens à définir la femme en tant que chaire, qu'objet....

    La femme est tout aussi forte que l'homme, aujourd'hui on le voit très bien, elle rivalise avec lui dans tout les domaines, elle parvient à gérer sa vie d'épouse, maman, employer comme si ça a toujours était le cas...

    Si on veut montrer de quoi est capable la gente féminine, il faut plutôt s'appliquer dans la vie de tout les jours, au lieux de s’exhiber et de passer pour des hystériques atteintes à cause des pics hormonales !

    ...Bref en voulant donner une image plus sérieuse à la femme, elles font tout à fait le contraire!

    RépondreSupprimer