mardi 19 mai 2015

La comtesse, ou Dracula au féminin

C'était lors d'une soirée du mois de Mars que j'ai choisi de voir ce film, la Comtesse, autrement appelé Dracula en version féminine, qui met en scène l'histoire d'une comtesse qui méritait bel et bien cette appellation, car elle fut une véritable personnification de cruauté et d'insensibilité.

Née le 7 Août 1560, Erzébeth, ou Elisabeth Bathory, était une comtesse Hongroise de la Famille Bathory, et fut la plus célèbre meurtrière de l'histoire de la Hongrie.

Souvent évoquée sous le sobriquet de la comtesse sanglante, la dame du sang ou la femme Dracula, à 39 ans, Elisabeth Bathory, obsédée par la beauté et la jeunesse éternelle, commença à se sentir moins attirante qu'avant une fois ses rides apparues, aveuglée par l'amour d'Istvan Thurzo, un jeune noble âgé seulement de 21 ans, la comtesse Bathory s'évertue à tenter de retrouver une peau plus jeune et plus douce, et pour ce faire, elle se tourna vers la magie noire maîtrisée par une certaine Darvulia Anna, la sorcière mais aussi la partenaire intime d'Erzébeth, qui n'hésitait pas à procéder à des sacrifices humains pour obtenir l'aide des puissances démoniaques dans la confection de ses potions. 

Entourée de domestiques, Erzébeth se rendit compte un jour que le sang d'une de ses servantes qui éclaboussa accidentellement son visage, avait aidé sa peau à retrouver son éclat et sa douceur, ce qui la poussa à sommer sa nourrice de lui ramener encore plus du sang de cette jeune vierge de 16 ans jusqu'à ce qu'elle rende l'âme. 

Toujours aussi demandeuse et assoiffée de sang pur, la comtesse Erzébeth est allée encore plus loin en inventant un dispositif spécifiquement destiné à vider les corps des jeunes vierges du village de leur sang. 

Parfois douce, parfois diabolique, le personnage d'Erzébeth, interprété avec un grand talent par Julie Delpy, fut une partie des deux, on voyait un doux et bel ange à grands yeux pleins de douceur dans les bras d'Istvan, comme on pouvait découvrir un être démoniaque dépourvu de toute sensibilité, avide de pouvoir et cruel, mettant un terme à des centaines de vies, déchiquetant des corps et semant la terreur dans les âmes.  

Ce film est avant tout une invitation à plonger au plus profond de soi, partir à la recherche de ses péchés, de ses erreurs, pour se rendre compte que semer le mal n'aura pour résultat que de récolter ce qu'on a semé, et que ce soit tôt ou tard, la justice finira par être rendue. 

La comtesse est un film sorti en 2009, écrit et réalisé par Julie Delpy.




Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire