dimanche 9 août 2015

Nana, un Anime pas comme les autres...

Je m'en souviens toujours, c'était à l'été de mes 15 ans que j'ai découvert Nana, qui à cette époque, était diffusé sur June, que j'ai connu sous Filles Tv avant que la chaîne change de nom, cet anime sur lequel je suis tombée purement par hasard, a réussi à me captiver dès le début.

La série raconte la vie de deux jeunes filles âgées de 20 ans, qui se rencontrent dans un train menant à Tokyo, et qui se découvrent plein de points communs pendant le temps que ce voyage a duré, elles se prénommaient toutes les deux Nana, mais leurs personnalités furent totalement opposées.



Nana Osaki est chanteuse au sein d'un groupe de Rock nommé Black Stones, qui se dirige vers Tokyo pour réaliser son plus grand rêve, à savoir enrichir sa carrière et devenir chanteuse professionnelle. Nana paraît à tous ceux qui ne la connaissent pas vraiment avec ses cheveux noir ébène, ses piercings et son style vestimentaire, inabordable, dure et mystérieuse, mais il s'agit juste d'une fausse image qu'elle se donne pour éviter de se faire blesser par son entourage, car abandonné par sa mère à l'âge de 4 ans, et ayant vécu jusqu'à ses 15 ans auprès de sa grand mère, Nana traîne derrière elle un passé chaotique et douloureux.

Quant à Nana Komatsu, ou la deuxième Nana qu'on appelle Hachiko comme le chien tout au long de la série (Vu que Nana en Japonais signifie Sept, Hachi signifie Huit, et c'était pour ne pas la confondre avec l'autre Nana qu'on l'avait surnommée ainsi) est une fille naïve, qui a presque tout le temps la tête dans les nuages, fragile, rêveuse, qui multiplie les aventures et qui se lamente tout le temps sur son sort en mettant tous ses malheurs sur le dos du roi des démons, elle est aussi une grande fan de Trapnest, le groupe rival de Blast.

Décidée à ne jamais faire confiance à personne après ce qu'elle a enduré, Nana n'eut qu'un seul amour, elle a trouvé sa joie et son réconfort dans les bras de Ren, qui devient le bassiste de Blast dès le début, grand, beau et doux, lui et Nana étaient faits l'un pour l'autre, on les compare au couple des Sex pistols "Sid et Nancy" vu que Ren aussi porte le cadenas de Sid tout au long de la série, même après avoir abandonné Blast et s'être séparé de Nana pour rejoindre Trapnest plus tard.

Hachiko de son coté, mène une vie de princesse qui n'existe que dans sa tête, elle rêve du prince charmant, de la robe blanche et de la grande maison avec jardin, c'est une fille qui ne prend jamais rien au sérieux, elle vit au rythme de ses envies, se montre la plupart du temps immature, les nerfs et surtout les larmes à fleur de peau, elle décide de quitter le foyer familial et se rend à Tokyo pour rejoindre Shoji, son copain qui est encore étudiant et qui va se montrer hésitant vis à vis de sa liaison avec Hachiko, ce qui va pousser cette dernière à vouloir à tout prix devenir indépendante, elle va donc se mettre à enchaîner des petits boulots, ce qui va lui permettre de partager l'appartement 707 avec Nana lorsque la coïncidence les réunira encore une fois.

Nana est un anime qui ressemble à l'oeuvre d'un artiste, avec une touche de féminité qui se représente souvent dans le gâteau de fraises, les verres à jolis motifs, la voix des deux jeunes femmes, leurs pensées, leurs confessions, les moments de complicité qu'elles partagent malgré la difficulté des épreuves qu'elles traversent chacune de son coté.


Si vous aimez les histoires d'amour et d'amitié, la beauté et la douceur dans les séries animées, Nana est fait pour vous et je vous le conseille vivement.



Et vous, aimez-vous les animes Shōjo ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. J'adoooooore cet animé ! Je l'ai vu et revu et je ne m'en lasse pas. Et puis, les musiques de la bande originale, quoi ! Anna Tsuchiya et Olivia Lufkin sont juste magnifiques comme chanteuses ! Merci de m'avoir replongé dans cet univers !
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'elles sont balaises les deux chanteuses, a l'époque je les écoutais en boucle avec d'autres openings et endings d'animes

      Supprimer
  2. Ah nana!
    Je l'ai découvert sur virgin17 ou game une je m'en souviens plus elle passait juste après Naruto, au début je m'y suis intéressee parce que ça parlait essentiellement de rock, et puis je suis devenue accros en partie pour les relations amoureuse et amicales, a l'époque j'avais 14 ans ça m'avait vraiment marqué !

    RépondreSupprimer