vendredi 18 décembre 2015

Prémonitions : Comment arrêter un tueur qui prévoit l'avenir ?

Ce n'est qu'en m'étant rendue au cinéma un week-end pour voir ce film, que j'ai découvert ce pouvoir que les grandes salles avaient encore de nous emmener en voyage dans d'autres mondes, même si la plupart d'entre nous maintenant préfèrent regarder leur film tranquillement chez eux, en fait c'est ce que je faisais moi aussi avant de me remettre à y aller, je m'enfermais dans l'obscurité de ma chambre, j'allumais mon petit ordinateur pour chercher un film, et je le regardais sous ma couette le mug tout chaud entre les mains.

Le film que je voulais voir s'appelait Prémonitions, et son titre original était Solace, je ne sais pas comment cela s'est produit, mais en regardant seulement son affiche sur laquelle on peut voir le regard sérieux d'Anthony Hopkins qui reflète le mystère, le titre du film ainsi que la grande question en lettres capitales, quelque chose m'avait dit que j'allais apprécier.

Anthony Hopkins incarne le rôle de John Clancy, un médecin à la retraite, engagé par le FBI pour ses visions qui ont été utiles auparavant dans plusieurs affaires, il doit mettre en oeuvre ses capacités surnaturelles pour dénoncer un tueur en série qui détient le même pouvoir : la prévision de l'avenir.

J'avais remarqué au début une légère ressemblance entre Solace et Saw, car en regardant le film, je me suis souvenue de quelques scènes de la saga, l'histoire diffère, mais les deux héros portent le même prénom, dans les deux films on est face à un tueur en série, et Anthony Hopkins prévoit l'avenir tout comme Tobin Bell pouvait anticiper les actions et les événements, n'empêche que Solace ne perd rien de son attrait par rapport à la saga.

Pour éviter de gâcher la surprise à ceux qui ne l'auraient pas vu, je m'abstiens d'en dire davantage... ^^

Solace est un Thriller américain d'une heure et 41 minutes, interdit aux moins de 16 ans, réalisé par Alfonso Poyart et sorti en Septembre 2015.


♥♥♥♥♥ / ♥♥♥♥♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire